Daina Ashbee, artiste associée

Photo : Patrice Mathieu

C’est avec une grande fierté que le CCOV lance son nouveau projet pilote avec l’annonce de l’arrivée de la chorégraphe Daina Ashbee en tant qu’artiste associée. Cette alliance est née de la volonté du CCOV d’accompagner et d’épauler des artistes prometteurs en leur apportant les ressources administratives et logistiques nécessaires à l’atteinte de leurs objectifs de création, production et diffusion.

CONTACT

Agent : Sarah Rogers  | Site internet : www.dainaashbee.com | Facebook

BIOGRAPHIE

Daina Ashbee est une artiste, interprète et chorégraphe de Montréal, reconnue pour ses œuvres radicales, à la lisière de la danse et de la performance, qui abordent avec intelligence des sujets complexes ou tabous comme la sexualité féminine, l’identité métisse, et les changements climatiques. La création est pour elle une quête instinctive et quasi spirituelle, qui englobe sa relation avec son corps, ses ancêtres, l’univers et le cosmos tout entier. À seulement 26 ans, elle a déjà remporté deux prix pour ses œuvres chorégraphiques. Son travail a été présenté à Montréal à la Chapelle Scènes Contemporaines (2015, 2016) et au Montréal arts interculturels (2014) ainsi que par la Global Alliance Against Female Genital Mutilation et le Musée d’ethnographie de Genève, en Suisse (2015). Elle participait à l’automne 2016 au Festival Oktoberdans à Bergen, en Norvège, ainsi qu’au Sacred: Homelands Festival à Londres.

Artiste en résidence à l’Agora de la danse à Montréal jusqu’en 2020, le Centre de Création O Vertigo lui offre, en 2017, le statut d’Artiste Associée. Lors des derniers mois, elle a présenté son travail en France aux Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis (France), à la Biennale de danse de Munich et au Festival International de Danse à Postdam, ainsi qu’au Festival TransAmériques à Montréal et à la Biennale de Venise (Italie).

Au  cours de la prochaine année, elle sera invitée à Paris, Marseille, Helsinki, Vancouver, au Groenland et au Canada au Centre national des Arts à Ottawa et à l’Usine C à Montréal.

En novembre 2016, elle est doublement primée aux Prix de la danse de Montréal, remportant coup sur coup le Prix du CALQ pour la meilleure œuvre chorégraphique de la saison 2015-2016, décerné pour son installation chorégraphique When the ice melts, will we drink the water?, et le Prix Découverte de la danse, présenté par l’Agora de la danse et Tangente, pour Unrelated. En 2017, elle est nommée «Promissing Talent of the year», décerné par prestigieux magazine allemand Tanz.