Dana Gingras: artiste en résidence longue durée 2017-2019




Photo : Gilles Berquet

Lire le communiqué du CCOV

Site internet de Dana Gingras (Animals of Distinction)

Facebook : @animalsofdistinction

BIOGRAPHIE

Dana Gingras est chorégraphe, vidéaste, interprète et professeure. Sa carrière de 25 ans a évolué au fil de divers médiums et pratiques artistiques, et lui a valu la réputation d’une artiste qui change les règles du jeu et repousse sans cesse les limites. En tant qu’artiste de la danse, Dana Gingras cherche à mettre en lumière les possibilités physiques et ce dont les corps sont capables; présentant le tout de manière la plus diverse et la plus innovatrice possible.

En 1993, elle a cofondé The Holy Body Tattoo, une compagnie qui a changé le paysage de la danse canadienne en remportant de nombreux prix et distinctions pour ses œuvres chorégraphiques et cinématographiques. En 2006, elle a fondé Animals of Distinction, une structure pour la pratique contemporaine et un carrefour où la kinesthésie sociale et les possibilités de la pensée physique se manifestent dans des idées chorégraphiques issues de diverses collaborations et formes artistiques. Les œuvres d’AoD ont été présentées au Canada et à l’étranger sous différentes plateformes dont la performance devant public, le film, le design, les arts visuels et les nouveaux médias. Ses oeuvres incluent Smash Up, Heart As Arena, Chain Reaction, What Is Mine Is Yours et Somewhere Between Maybe. Dernièrement, Dana a créé anOther en collaboration avec les musiciens berlinois group A et la danseuse et artiste médiatique montréalaise Sonya Stefan. anOther a été présentée en première à l’Agora de la danse en avril 2018.

En 2016, sous la direction de Dana Gingras, AoD a produit la toute dernière œuvre de The Holy Body Tattoo, monumental (2005), cette fois avec Godspeed You! Black Emperor en prestation musicale en direct. Cette œuvre a effectué des tournées dans de nombreux festivals et théâtres majeurs dans le monde, dont le PuSh Festival, le Festival d’Adélaïde, le festival Luminato, le Festival international d’Édimbourg, le NEXT WAVE Festival du BAM, ROMAEUROPA en Italie, le Festival MONA FOMA en Tasmanie, le Barbican Centre à Londres, la Place des Arts et le Grand Théâtre de Québec.


EXTRAITS DE PRESSE

“Le coeur est aussi au centre de la production… Dana Gingras prouve une fois de plus qu’elle sait s’entourer de collaborateurs avec lesquels elle partage une vision.”
-Mélissa Proulx, Voir

“Dana Gingras utilise une certaine imagerie féminine pour dénoncer (de manière enjouée) une vision de l’identité et de ses modes de représentation – non plus seulement ici ceux de la femme, mais aussi, par ricochet, ceux du danseur, de l’artiste, du citoyen dans sa société.”
– Frédérique Doyon, Jeu

 

Photo de couverture tirée de monumental :  Yannick Grandmont